Les huiles essentielles, un peu d’histoire…

Disposition de la salle de bain II Reproduction artistique par A. T. James

L’Egypte ancienne est considérée comme le berceau de l’aromathérapie. Les égyptiens qui appréciaient les plantes et les fleurs aromatiques, les utilisaient dans tous les aspects de leur vie.

Ornés de fleurs provenant des contrées les plus éloignées de leur vaste empire, les magnifiques jardins d’eau étaient des havres de tranquillité. Les diverses variétés d’encens, élaborés à partir de recettes jalousement gardées, étaient alors particulièrement prisées. Les égyptiens s’en servaient pour modifier l’humeur et stimuler le bien-être, embaumer les demeures et inspirer la dévotion dans les temples.

Les crèmes, les huiles de massages, les médicaments et les parfums faisaient partie de la vie quotidienne. La peau, les cheveux, les vêtements étaient parfumés de mille combinaisons exotiques qui étaient réputées agir sur le système nerveux et stimuler l’esprit, que ce soit à des fins thérapeutiques ou pour le seul plaisir des sens.

Depuis toujours, et sans jamais avoir rompu la tradition,les peuples d’extrême 0rient utilisaient les ressources offertes par la nature comme remèdes, ou simplement pour conserver santé et vitalité. Taoïste et Hindous, qui utilisaient ces huiles dans leur religion et en médecine, connaissaient leurs vertus pour le bien-être physique, émotionnel et spirituel. Leur capacité à favoriser l’humeur méditative, à produire un relâchement intense du corps et une respiration profonde étaient largement employée pour accéder aux hautes sphères du royaume intérieur et ainsi parvenir à la sagesse. On tenait en très haute estime leur potentiel de transformation spirituelle, et leurs effets thérapeutiques sur le plan médical et sur le plan émotionnel étaient reconnus.

Les chinois classaient les huiles essentielles d’après l’humeur qu’elles inspiraient, toutes étant considérées comme des aspects du même état de relaxation : une huile était donc « tranquille », « solitaire », « voluptueuse », ‘belle », « raffinée » ou « noble ».

Les Grecs reconnaissaient les effets calmants, toniques, antidépresseurs des essences. Ils avaient une  prédilection pour les essences florales. Ils connaissaient l’emploi de nombreuses herbes et huiles relaxantes, dont l’opium, l’encens, la myrrhe et la rose. Hippocrate préconisait bains et massages aromatiques pour vivre longtemps et en bonne santé. Il utilisait les herbes et les essences pour détendre le corps et l’esprit, en cherchant à traiter non seulement les symptômes des maladies, mais aussi leurs causes.

Les romains adeptes des bains et massages, appréciaient l’association relaxante, revitalisante et purifiante des huiles et de l’eau chaude.

C’est au XI et XII siècles que les croisés, de retour d’Arabie, introduisirent en Europe les huiles aromatiques et les secrets de leur extraction.

Au XIX siècle, Paris devint la capitale du parfum, et c’est là que l’on découvrit les vertus thérapeutiques des arômes.

Le terme « aromathérapie » fut inventé en 1928 par un chimiste français, René Gattefosse, qui découvrit par hasard les vertus analgésiques et thérapeutiques de l’essence de lavande. S’étant brûlé pendant ses travaux de recherche, il plongea ses mains dans le premier liquide venu, de l’essence de lavande. Ses mains guérirent en un temps record, et ce sans conserver de cicatrices. Cette découverte marqua l’avènement de l’aromathérapie sous sa forme moderne.

ps : nous sommes vraiment toujours les derniers à « soit disant » faire des découvertes qui remontent à la naissance du monde !!!!!!!

Extrait d’ »Essences des sens » de Joannah Metcafe.

Une très belle collection de livres, aux photographies superbes de David Montgomerly, sur les huiles essentielles en plusieurs thèmes « relaxation » « vitalité » « beauté » et « bien-être »….

Nathalie

9 commentaires à “Les huiles essentielles, un peu d’histoire…”


  1. 0 fleurdesel 25 fév 2007 à 3:35

    Une huile essentielle calmante et apaisante, voilà ce dont j’aurais bien besoin… Histoire de passer une nuit paisible… Déjà 3h30, et je ne dors pas…
    Et du coup pour le matin quelque-chose de relaxant…
    Bisous douce Nathalie…

    Après lecture de tes articles, je comprends pourquoi tu sembles si douce… Tu sais prendre le temps… Et profiter des bienfaits de la nature…

    Bisous
    Fleur de Sel

  2. 1 natureinsolite 28 fév 2007 à 12:32

    Du ravintsara sur le plexus et le ventre Fleur de sel. Aucune contre-indication. ne lésine pas, tu peux y aller plein pot! Et/ou, quelques gouttes de basilic exotique, sur le plexus. Si tu es allergique ou si tu as la peau fragile, tu mélandes 3 ou 4 gttes dans une crème ou dans de l’huile d’amande douce ou n’importe quelle huile végétale.
    Bisous à vous deux. Marie.

  3. 2 nathly83 7 mar 2007 à 11:10

    Merci Marie,
    pour ton coup de main ici, je savais que je pouvais compter sur toi…
    donc à écouter précieusement chère fleur de sel…
    Mille pensées à vous deux
    nahtalie

  4. 3 natureinsolite 27 mar 2007 à 23:09

    Hi, hi, hi! Mais Fleur de sel a zappé le conseil. Je lui ai pourtant dit où aller le chercher quand on s’est rencontré dans l’île d’Oléron, mais elle ne retrouve plus ce blog!

  5. 4 Diane 4 avr 2007 à 15:16

    J`aimerais avoir les noms d`huiles pour massage de corps.
    OU pouvons nous avoir les pierres noir que vous utiliez.
    Huile pour personne qui fait de l`arthrose.
    Aurevoir à bientôt!!

  6. 5 dourvac'h 1 juin 2007 à 5:36

    Tu nous apprends, Nathalie, en une page beaucoup de détails fascinants sur les débuts de l’aromathérapie… et j’aime « l’histoire à l’H.E. de Lavande » de René Gattefosse dont j’ignorais tout… (lu son nom en constantes références dans les Matièrs médicales de Tunisie et du Maroc). Je peux imprimer l’article ? Je viens de chez Marie. Merci.

  7. 6 nathly83 1 juin 2007 à 16:42

    bonjour dourvac’h,
    bien sur que tu peux imprimer l’article, d’ailleurs j’y ai référencé l’origine.
    L’aromathérapie, comme l’homéopathie ont une histoire fascinante…
    a bientot
    sourire sud
    Nathalie

  8. 7 huile essentielle 15 juin 2009 à 17:36

    sachant que je suis insomniaque cette huile me sera de grand bien

  9. 8 HOUINSOU Rose de Lima 26 oct 2010 à 10:54

    comment applique t-on les huiles essentielles sur les fruite et légumes fraîs pour leur conservation.

Laisser un commentaire



Amours de bijoux C2C |
patricia cosmétique |
Muse Libertine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la femme et le charme
| mathildoudu49
| STUDIO MASSOBA LE BLOG